Maintenir l'engagement

L'engagement est une chose, le sentiment d'engagement en est une autre.

Maintenir l'engagement, c'est

  • s'assurer, tout au long du projet, que les acteurs gardent en tête, et à vue, la finalité de leur engagement  - Le “pour quoi faire“ ?

  • s'assurer, pour chacune des actions entreprises, de la perception du lien entre l'action elle-même et la finalité - Le “à quoi ça sert“ ?

  • s'assurer que la perception des progrès vers le but est supérieure à la perception des efforts perçus - Eviter le “à quoi bon“ ?

  • S'assurer que les acteurs conservent un sentiment de compétence et de maitrise minimale de leur environnement professionnel - Eviter le “je ne suis pas à ma place“.

Les leviers pour maintenir l'engagement

Image de Jason Rosewell
Ré-affirmation permanent de la vision

Très clairement, ce point relève de la communication.

Communication du premier ambassadeur de la vision ; le dirigeant,

Communication des managers (en lien avec le point 3),

Communication de l'équipe projet,

Affichage omnicanal

l'homme en courant étapes
Affichage permanent des actions et des progrès

A l'instar du point précédent, il s'agit également d'un sujet de communication mais cette fois centré sur le chemin ; Chemin parcouru, et chemin en cours.

Certes, une réelle dynamique de progression est nécessaire pour maintenir l'engagement. Mais elle doit être accompagnée par un sentiment de progrès qui relève d'un affichage actualisé des réalisations et réussites.

Cuisinier finalisant la présentation de
Sens des détails

L'utilité et la reconnaissance de chacun, à l'aune de son propre jugement mais également et surtout à celui du management doivent être mesurable, en permanence, en terme de contribution à la vision.

“En quoi ce que je fais contribue-t-il à la vision ?“

Ce point s'étend aux processus, aux outils et au système de rémunération.

Piloter un Drone
Sentiment de compétence

C'est en général au milieu du fleuve que la question se pose de savoir si l'on sait suffisamment bien nager pour atteindre le bord...

Ce sentiment de compétence passe par le management et permet à la fois d'éviter aux acteurs d'être tenté par un retour en arrière ou par un arrêt des efforts.